AMDI : Elalamy réorganise ses troupes à l’international

AMDI : Elalamy réorganise ses troupes à l’international

Pour Réussir à drainer un volume d’investissement annuel d’un peu près de 100 milliards de dirhams, Invest In Morocco a lancé une nouvelle stratégie de développement. L’Agence qui a pour mission de repositionner le Maroc sur l’échiquier des investissements internationaux, l’AMDI, se dit, aujourd’hui, prête à un nouveau départ, notamment, grâce à de nouveaux recrutements.

Ayoub Arif

Faisant foi d’une grande capacité de collaboration et d’échange, le département de Moulay Hafid Elalamy et d’Invest In Morocco viennent de clôturer une première étape de restructuration de l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI). A la tête de l’AMDI depuis juillet 2014, Hamid Benelafdil affirme que le plan de restructuration de l’AMDI est enfin prêt. «Les importantes phases de redressement et de restructuration de l’agence sont presque terminée», souligne le DG d’Invest Morocco avant de préciser que la réforme qu’a subi l’agence a été reconduite sous l’œil vaillante du département de l’Industrie et du commerce et suivant les recommandations du rapport de la Cour des Comptes. Selon une source qui préfère garder l’anonymat, « pour la première fois, les équipes de l’AMDI tiennent autant de réunions avec le ministère de la tutelle et pour la première fois la cohésion et l’échange gouverne les décisions présent par les deux groupes ».

Au départ, le rapport de la Cours des Comptes a dicté l’itinéraire de cette réforme que devait subir l’AMDI. Toutefois, le rapport recommandé de relever le niveau de « séniorité de l’agence », de «clarifier le positionnement de l’AMDI », de « mobiliser les ressources humaines autour d’un projet de transformation », de « mettre en place les outils permettant d’optimiser la promotion », de « renforcer la prospection » et de « consolider les services aux investisseurs», résume Benelafdil pour Business Info.
En effet, l’objectif été de renforcer l’esprit Team Maroc avec les différents acteurs de l’écosystème de l’investissement.

Au total, le staff de Hamid Benelafdil compte plus que sept cadres. Ainsi, Younes Lahrichi est confirmé directeur réseaux et marketing. Othmane Kotari, directeur Business développement, Naoufal Rahali, chef de département RH. Hicham Boudraa, directeur du pôle support, continue d’assurer son poste avec de nouvelles prérogatives à savoir la promotion territoriale. Nejma Bouamama qui a développé sa carrière entre la DIE et l’AMDI aura pour rôle de préparer avec son équipe les projets de conventions d’investissements à présenter à la commission des investissements. Ainsi, elle supervise les travaux des Comité Techniques de Préparation et de Suivi et elle a en charge l’analyse couts avantages pour l’Etat de chaque projet de convention d’investissement.
Ali El Yakoubi continue d’assurer la responsabilité de chef de département « Etudes et Veille ». Sa mission est liée directement au DG.
Il est l’agent « collecte les informations » et analyse et les diffuse dans le cadre des missions de Invest In Morocco.
Les bons résultats ne tarderont pas. C’est ce que promet néanmoins le management de l’AMDI et le ministre de tutelle qui accordent beaucoup d’attention et de confiance à la nouvelle équipe d’Invest In Morocco.

Articles qui peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire