Au Maroc, les drogues sont la première cause d’emprisonnement

Au Maroc, les drogues sont la première cause d’emprisonnement

Environ 20.317 personnes ont été arrêtées pour trafic ou consommation de drogues à fin décembre 2015 soit 27,44% de l’ensemble des incarcérations.

Les crimes et délits contre les biens sont la deuxième cause d’emprisonnement avec 19.964 personnes placées en détention pour leur implication dans des affaires de vols, abus de confiance ou chèque sans provision (26,96%).

Viennent ensuite les crimes contre les personnes avec 13.578 incarcérations (18,34%) et les crimes et délits contre la sécurité publique avec 8.465 incarcérations (11,43%).

Le terrorisme arrive en dernière place et  concerne 917 incarcérations.

Articles qui peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire