Chine-Xinjiang : L’histoire d’une région condamnée par ses frontières

Chine-Xinjiang : L’histoire d’une région condamnée par ses frontières

L’actualité bouillante dans la région Xinjiang en Chine s’est chauffée à un feu très doux. Nasser Bouchiba, le conférencier à l’Université Sun Yat-sen, Guangzhou en Chine, nous propose une série d’articles sous forme d’analyses historiques et géopolitiques. L’Objectif, apporter un éclairage sur des faits, souvent, écartées, lors du traitement médiatique de la question des musulmans de la région de Xinjiang.

Par Nasser Bouchiba, Canton, sud de la Chine

…Et un jour né Xinjiang, les nouvelles frontières

L’histoire des provinces de l’Ouest de la Chine appelée Xinjiang, est une des plus fascinantes histoires d’Asie. Il suffit de dire, qu’entre les bras de cette région, les premiers écrivains perses des histoires de « Mille et une nuit », avaient trouvé une généreuse source d’inspiration. Avec une superficie qui dépasse le 1,6 million de km2, des frontières avec le Tibet, l’Inde au sud, la Mongolie à l’Est, la Russie et le Kazakhstan au Nord, le Kirghizistan, Tadjikistan, Afghanistan, Pakistan à l’Ouest, et une considérable diversification ethnique englobant les Ouïghours, les Han, les Kazakhs, les Tadjiks, les Hui, les Kyrgyz, et les Mongoles…Cette région semble rassembler tous les ingrédients nécessaires pour alimenter des conflits à n’en plus finir. Aujourd’hui, l’Etat Chinois est devant un véritable challenge. Sans aucun doute pour garder le contrôle sur la région, il faut y aller vers la régionalisation avancée. De prime abord, il est à souligner que la région par son positionnement géographique, elle a été l’objet de chocs incessants entre les grandes puissances de la zone, notamment, la Chine, l’Empire Ottoman et la Russie.
En l’an 115 avant JC, l’explorateur et diplomate Chinois, Zhangqian, après avoir été capturé pendant 10 ans par les Xiongnu, ennemi historique des Chinois Han, était le premier Chinois à visiter et noue des relations avec les civilisations des provinces de l’Ouest de la Chine tel que les Dayuan et les Anxi. En l’an 75 JC, la dynastie Han de l’Est a établi la première présence administrative annexant une grande partie de ces province a la Chine. La route de la soie est ainsi née!
Il faudra attendre le 11 siècle pour que l’Islam remplace le bouddhisme parvenu de l’Inde. L’Islam a été, rapidement, adopté par la dynastie du Han Noir. Depuis ce temps plusieurs Khans (titre octroyé au souverains qui occupant un rôle militaire chez les tribus mongoles et turques) se sont succédé. En 1755, l’armée de la dynastie Qing (dernière dynastie Chinoise), a occupé les provinces de l’Ouest, ainsi, l’empereur Qianlong donne à la région l’appellation « Xin Jiang », « Nouvelles Frontières »… (À Suivre)

Articles qui peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire