Espagne-Maroc : Arrestation d’un réseau qui transportait du hachich par hélicoptère

Espagne-Maroc : Arrestation d’un réseau qui transportait du hachich par hélicoptère

La garde civile espagnole a démantelé un réseau de trafic de cannabis en provenance du Maroc, comprenant sept Français, six Espagnols et deux Marocains, qui acheminaient la drogue à bord d’hélicoptères larguant le haschich en Andalousie (sud), a-t-elle annoncé jeudi. Les agents de sécurité ont également mis la main sur trois hélicoptères d’une valeur estimée à 2,5 millions d’euros.

Ayoub Arif

Un total de 15 personnes dont six Espagnols et sept français ont été arrêté lors de cette opération menée dans les provinces de Malaga, Cadix, Tolède et Madrid et près d’une tonne de cannabis a été saisi.
Les agents de sécurité ont également mis la main sur trois hélicoptères d’une valeur estimée à 2,5 millions d’euros, quatre véhicules, des sommes d’argent, des téléphones portables et du matériel informatique et de navigation. Selon la même source, le cannabis introduit en Espagne pendant la nuit était dissimulée ensuite dans des fermes isolées sur la côte de Malaga pour être distribuée postérieurement dans d’autres pays européens, a ajouté le communiqué. L’une de ces organisations comptait sur « un instructeur de vol », un expert en sauvetage dans les montagnes des Alpes françaises et suisses, et qui formait les pilotes effectuant ces vols pour le transport de la drogue.
L’opération baptisée « Bombardeo » a été réalisée en plusieurs phases, suite à l’interception en mai 2014 du premier hélicoptère transportant de grandes quantités de stupéfiants, a fait savoir la garde civile. Cet appareil a subi un accident après avoir heurté une ligne électrique de haute tension tuant le pilote. Les autres aéronefs ont été saisis en décembre dernier avec quatre narcotrafiquants. Les mis en cause sont accusés de délits de « trafic de drogue de crimes, d’appartenance à une organisation criminelle et possession illégale d’armes ».

Articles qui peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire