Grève nationale : Le Maroc paralysé 24h

Grève nationale : Le Maroc paralysé 24h

Pour protester contre la politique du gouvernement, les 4 centrales syndicales les plus importantes et les plus représentatives du Maroc mènent, aujourd’hui mercredi  24 février, une grève générale pour protester contre la politique antipopulaire du gouvernement.

 

 

Cette grève générale de 24 h est organisée par l’UMT, l’UGTM, la CDT et la FDT. L’appel à la grève nationale générale a été relayé et soutenu par nombre de confédérations syndicales internationales. Selon le quotidien marocain Libération, la puissante confédération allemande des syndicats DGB a exprimé sa solidarité avec les centrales syndicales marocaines qui ont appelé à ce mouvement de protestation. Dans une lettre adressée aux secrétaires généraux de l’UMT, de l’UGTM, de la CDT, de la FDT et du SNEsup, elle a salué cette action unitaire tout en affirmant que «le gouvernement du Maroc ignore largement l’importance du dialogue social» et que le traitement des dossiers ayant trait aux intérêts des salariés ne peut se faire «sans consultation sérieuse et sans négociation». «La grève générale est une réponse adéquate et responsable. Nous sommes avec vous», a-t-elle souligné dans une lettre signée par son président Reiner Hoffmann.

Articles qui peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire