La balance commerciale sauvée par la facture énergétique

La balance commerciale sauvée par la facture énergétique

La baisse de la facture énergétique de -28.1% a eu pour effet la réduction du déficit commercial de -18.6% à fin 2015. La consommation, qu’elle soit celle des ménages ou des établissements publics, accuse le coup.

Par Business Info

D’après le rapport mensuel de Bank Al-Maghrib (BAM) le fléchissement de la facture énergétique en 2015 a permis à la balance commerciale de réduire son déficit. Le taux de croissance s’est situé à 4.2% au 3ème trimestre de l’exercice précédent.

Par contre, la consommation, qu’elle soit celle des ménages ou des établissements publics, accuse le coup. La première a perdu 0.3 points de base par rapport à 2014 à +3.3%, tandis que la deuxième s’inscrit en baisse à -2.1% contre +1.5% un an passé. En termes d’emplois, l’économie nationale a créé, en 2015, 33 000 nouveaux postes contre 21 000 en 2014. Pour autant, Bank Al-Maghrib peine à masquer son scepticisme pour l’exercice 2016.

Les transferts des Marocains résidents à l’Etranger (MRE) ont observé une augmentation de +3% à 61.8 MMDH, tandis que le flux d’investissements directs étranges (IDE) s’est apprécié de +2.7% et a atteint, fin 2015, 30.7 MMDH.

Les réserves internationales nettes ont atteint 224.6 MMDH, ce qui équivaut à une couverture de 6 mois et 22 jours d’importation.

Articles qui peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire