La CDMC revoit à la baisse la valorisation du titre Attijariwafa

La CDMC revoit à la baisse la valorisation du titre Attijariwafa

Suite à la publication des réalisations annuelles d’Attijariwafa Bank au titre de l’exercice 2015, le Crédit du Maroc Capital (CDMC) a mis à jour la précédente valorisation publiée en juillet 2015 du titre qui avait comme valorisation 348 MAD.

La nouvelle valorisation du titre bancaire a été ramenée à 339 MAD. Cette revue à la baisse est due, essentiellement, à la conjonction de plusieurs éléments.

D’abord, un accroissement annuel moyen de l’ensemble des  « Créances & Prêts » d’Attijariwafa Bank de 3,9% à 328 050,7 MMAD sur la période 2016-2020 en lien, essentiellement, avec la reprise progressive des crédits bancaires nationaux de 2,5% en moyenne. A ce niveau, les « Prêts & Créances » sur la clientèle au Maroc devraient s’accaparer un poids moyen de 73,0% au moment où l’Afrique devrait représenter 18,4% contre 8,2% pour la Tunisie. Ensuite, un rebond annuel moyen de l’ensemble des « Dépôts » de 2,7% à 351 940,5 MMAD sur l’horizon 2016-2020. A ce niveau, les dépôts de la clientèle au Maroc devraient s’accaparer un poids de 72,1% tandis que l’Afrique devrait détenir 17,1% contre 8,7% pour la Tunisie.

Sur la base d’un coût du capital de 9,88%, la valorisation du titre Attijariwafa Bank conduit à un prix théorique de 339 MAD par action, ce qui représente une décote de 2,1 % compte tenu du cours de l’action de 331,50 MAD, le 25 février 2016. A ce niveau de cours, la valeur bancaire présente un rendement de dividende estimé à 3,6% en 2016 et prévisible de 3,9% en 2017.

Articles qui peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire