Le Roi Mohammed VI s’adressant au peuple Marocain, « ne permets à personne venu d’ailleurs de te donner des leçons… »

Le Roi Mohammed VI s’adressant au peuple Marocain, « ne permets à personne venu d’ailleurs de te donner des leçons… »

« Notre doctrine pour l’exercice du pouvoir consiste essentiellement à servir le citoyen, à sanctuariser son identité, à préserver sa dignité et à être constrictivement réceptif à ses aspirations légitimes », a affirmé le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé, aujourd’hui 30 juillet, à l’occasion de la fête de Trône.

Business Info

« Partant du pacte scellé entre nous, ton Premier Serviteur veillera toujours à poursuivre le travail collectif engagé en faveur du Maroc de l’unité, du développement, et de l’égalité en termes de droits et d’obligations et d’accès aux ressources du pays », a ajouté le Souverain dans un discours adressé ce jeudi à la Nation, à l’occasion du 16ème anniversaire de son accession au trône.
Le Souverain pour rendre, à cette occasion, hommage aux Forces Armées Royales, à la Gendarmerie Royale, aux Forces Auxiliaires, à la Sûreté nationale et à la Protection civile « pour leurs efforts dans la préservation de la sécurité et de l’intégrité des citoyens, et leur dévouement dans la défense de l’intégrité et la stabilité de la nation ». Le Roi du Maroc a rappelé « la nécessité de préserver l’héritage précieux que nos ancêtres nous ont légué, à savoir l’identité marocaine authentique qu’on nous envie ». Et d’insister, « en effet, il est de ton devoir patriotique et religieux de protéger ton identité et de demeurer attaché au rite sunnite malékite que les Marocains se sont choisi de bon gré et transmis de père en fils ». En s’adressant au peuple marocain, le Souverain affirme, « n’oublie pas ce pour quoi les Marocains se sont sacrifiés pendant les première et seconde guerres mondiales et partout dans le monde, et la raison pour laquelle a été exilé notre vénéré grand-père, feu Sa Majesté le Roi Mohammed V, que Dieu ait son âme. C’était précisément pour faire triompher les valeurs spirituelles et humaines auxquelles nous croyons tous. Tout comme aujourd’hui, nous luttons contre l’extrémisme et le terrorisme ». Et de s’interroger, « y a-t-il une raison pour que nous renoncions à nos traditions et à nos valeurs marquées du sceau de la tolérance et de la modération, et que nous embrassions des doctrines étrangères à notre éducation et à notre morale ? Evidemment non ».
Dans ce même ordres d’idées, le Roi du Maroc déduit, « donc, ne permets à personne venu d’ailleurs de te donner des leçons sur ta religion et n’accepte l’incitation de personne à suivre un rite ou une doctrine originaire de l’Est ou de l’Ouest, du Nord ou du Sud, et ce, indépendamment de mon respect pour toutes les religions célestes et les doctrines qui s’y rattachent. Tu dois récuser tous les facteurs de division et avoir à cœur, comme à ton habitude, de préserver l’unité de ton rite et de tes symboles sacrés, et rester ferme sur tes principes et fier de ta religion et de ton appartenance à la patrie ».

Articles qui peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire